Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

LES STATISTIQUES

VISITEURS UNIQUES

1 074 692

PAGES LUES

7 113 288


MAIS JE DEBLOGUE...

Archives

1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 07:17

Aujourd'hui c'est le premier mai. Je vous offre un brin de muguet "virtuel", et je vous préviens que je suis à Milan, en famille, pour 3 jours... Je ne manifesterai donc pas comme unique "exploité" de L'AUTRE QUOTIDIEN. J'espère que vous rejoindrez les cortèges contre l'opinion dominante et que vous aurez à coeur d'être des citoyennes et des citoyens désireux de rester debout ! Considérez que je suis en grève !
Rendez-vous donc mardi matin ! En attendant, relisez les chroniques du 1er mai des années antérieures.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie DARMIAN - dans PERSONNEL
commenter cet article

commentaires

marc d'HERE 04/05/2009 14:27

Moitié moins de manifestants que lors du 19 mars...La contestation s'essouffle.  

pret 01/05/2009 15:33

Bonjour trouvé sur la toilehttp://www.panda-france.net/?p=2516

PIETRI+Annie 01/05/2009 08:22

Une fausse manoeuvre.... alors que je n'avais pas terminé d'écrire mon commentaire ! Je voulais seulement ajouter : chers amis, suivez le conseil de Jean Marie, et relisez ces deux articles. Ils en valent la peine.

PIETRI+Annie 01/05/2009 08:17

Merci de ce brin de muguet "virtuel" offert depuis votre réunion familiale milanaise.Nous serons nombreux, j'espère, à suivre ton conseil et à rejoindre les cortèges citoyens, où que nous soyons...Pour moi, ce sera la Promenade des Anglais, puisque je suis à Nice.J'ai aussi relu tes chroniques du 1er mai des années précédentes, comme tu nous y invitais.Celle du 1er mai 2006 nous offrait, comme celle d'aujourd'hui, un brin de muguet, et émettait le souhait que nous trouvions des "raisons d'espérer dans l'avenir". C'est vrai, la période qui s'ouvrait pouvait faire naître l'espoir chez nos amis socialistes.Hélas...Celle du 1er mai 2007 s'intitulait "Le medium des medias", et relatait les soubresauts que connaissait la presse.Tu y ecrivais "Comment ne pas être inquiet sur la liberté de la presse écrite, des radios, des télévisions ". Déjà !! Nous savons, aujourd'hui, combien cet article était prémonitoire.....Celle du 1er mai 2008, enfin, était un magnifique hommage à Pierre Bérégovoy, mort un 1er mai, quinze ans plus tôt.