Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

LES STATISTIQUES

VISITEURS UNIQUES

1 074 692

PAGES LUES

7 113 288


MAIS JE DEBLOGUE...

Archives

13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 07:17

De graves anomalies concernant la grippe dite porcine ou mexicaine (H1N1) interpellent de nombreux français : en effet, lors de son apparition au Mexique, fin avril 2009, les media ont largement indiqué que la durée d’incubation de la maladie était d’environ 3 jours, ce qui suppose qu’au maximum 8 jours avant l’apparition du 1er cas, cette maladie était totalement inconnue au Mexique.

Or, près de 2 mois avant l’apparition de cette maladie, un communiqué de presse du 9 mars 2009 (AFP), lors de la visite de Monsieur SARKOZY au Mexique, nous indique : «  Sanofi-Aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros. »

Les commentateurs précisent alors : « …La nouvelle usine de Sanofi-Pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à Sanofi-Pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). »

Un grand nombre de nos concitoyens ne croyant ni aux facultés de voyance des signataires de ces contrats, ni aux coïncidences, sont aujourd’hui inquiets :

Ils rappellent qu’en 2006 s'est tenu à Rome un congrès international appelé « Projet Cochrane», dont le but était de faire le point sur la vaccination contre la grippe depuis 37 ans.

1. Dans le rapport, qui regroupait 51 études sur 260 000 enfants, dont 17 études menées par des Russes, les chercheurs ont conclu qu'il n'existait pas la moindre preuve que la vaccination des enfants entre 6 et 23 mois avait une quelconque efficacité. (cf. The Cochrane Database of Systematic Reviews, « Vaccines for preventing influenza in healthy children » - 1-2006).

2. D'après 25 autres études comprenant 60 000 adultes, le groupe Cochrane a estimé que la vaccination réduisait le risque de grippe d'à peine 6 %, pour les personnes en bonne santé. (cf. The Cochrane Database of Systematic Reviews, «Vaccines for preventing influenza in healthy adults » - 1-2006).

3. Quant aux gens âgés, après avoir passé en revue 64 nouvelles études, le groupe Cochrane a conclu qu'aucune étude ne permettait de constater l'efficacité du vaccin.

Nous pouvons donc légitimement nous interroger sur les dessous du projet actuel d’imposer une vaccination obligatoire contre la grippe porcine, alors que la grippe « normale » entraîne dans le monde 500 000 décès par an, ce qui est totalement hors de proportion avec les quelques dizaines de cas de la grippe porcine.

Nous sommes d’autant plus inquiets que la 1ère contamination de cette maladie est apparue à Fort Dix (New Jersey) en 1976, contaminant 200 soldats américains, ce qui eut pour effet de déclencher une campagne de vaccination. Malheureusement, de nombreux décès eurent lieu, chez des personnes vaccinées, qui moururent donc, non pas de la maladie, mais du vaccin.

Nous sommes inquiets des conséquences possibles d’une vaccination obligatoire, laquelle, outre qu’elle porterait une atteint grave aux libertés publiques, risquerait d’entraîner une multitude de maladies graves dues aux effets secondaires constatés depuis plusieurs décennies, concernant les vaccins, et ne protégerait pas plus les français que les autres vaccins.

Nous vous demandons de bien vouloir interroger le gouvernement sur les véritables objectifs de cette campagne, et notamment de bien vouloir lui poser les questions suivantes :

1°) L’apparition de la grippe dite « porcine » dans le pays même où, 2 mois plus tôt, il était décidé par un laboratoire pharmaceutique français, de construire une fabrique de vaccins contre la grippe, ne peut être ni une coïncidence, ni la résultante d’extraordinaires facultés prémonitoires des laboratoires pharmaceutiques finançant cette construction. Cet étrange scénario inquiète un nombre important de français qui se demandent s’ils ne sont pas manipulés.

Ainsi, dans un article publié par l’agence Russe de presse Ria Novosti du 25 mai 2009, M. Leonid IVACHOV, ancien chef de la Direction de la coopération militaire Internationale du Ministère Russe de la Défense, et président de l’Académie des problèmes géopolitiques, estime que le virus A/H1N1 a été créé de façon artificielle en laboratoire.

Le gouvernement a-t-il des informations sur ce sujet, et continuerait-t-il de fermer les yeux s’il apparaissait que la médiatisation à laquelle nous avons assisté et qui va certainement repartir à l’automne prochain, n’est rien d’autre qu’une opération commerciale ?

2°) Dans de nombreux pays d’Europe, les média ont très peu parlé de la grippe dite « porcine ». Ainsi, en Espagne, la population n’a pas du tout été alarmée par ce problème, alors que les personnes atteintes de la grippe H1N1 ont été plus nombreuses en Espagne qu’en France. Pourquoi a-t-on alarmé les populations dans les seuls pays producteurs de vaccins (U.S.A. et France), alors que le nombre de cas recensés était 1.000 fois inférieur à ce que le Monde connaît tous les ans concernant la grippe en général ?

3°) Dans le cas où le gouvernement aurait l’intention effective de rendre obligatoire la vaccination contre la grippe, est-il informé des innombrables publications scientifiques remettant en cause l’efficacité des vaccinations et en dénonçant les graves effets secondaires ? (la liste de ces publications est impressionnante). En d’autres termes, le gouvernement a-t-il l’intention de protéger la Santé publique ou bien les profits de l’industrie pharmaceutique?  Un récent sondage nous révèle que seulement 30% des français seraient prêts à se faire vacciner contre la grippe pandémique.
Cette lettre de Vigilance santé démontre que je ne délogue pas toujours...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie DARMIAN - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires

suaire michel de lucinge 12/10/2009 11:18


Bonjour Jean Marie: Il n'y a pas foule, et le foot se porte mieux à Bordeaux que le désir de comprendre le monde où l'on vit; ainsi la suite de ce commentaire est logique,
car en incriminant N. Sarkozy en VRP médical au Mexique vous oubliâtes le Déterminisme condamnant ceux qui l'élirent président, et tout événement doit s'analyser ainsi; ne pas
rester au cercle du **en générale** mais le serrer jusqu'à l'atome de base qu'est tout être humain en âge d'exprimer son avis de citoyen en votant (ou non) La triste réalité: Non
inscrits-abstentionnistes sont majoritaires en démocraties. A chaque élection c'est la connerie humaine qui triomphe (sans gloire) C'est aussi cela qu'il faut dénoncer à
chaque occasion. Aussi à ma retraite mon épouse et moi décidâmes d'écrire la Vérité du XX° siècle, non selon nos idées mais selon des résumés d'événements marquants décrits par
moyens d'infos venant tous du capitalisme présent et agissant sur le monde entier depuis plus de 3 siècles.  Salutations de Michel noble Suaire de Lucinge de Seyssel (prince de) MBA
de Harvard et Ph.D de Eton en UK (Nul n'est parfait) désireux de mieux vous connaître, car demeurant à Castets en Dorthe centrant ses racines familiales les plus
récentes. Pour les plus anciennes elles partent de l'amibe protozoaire anaérobie qui barbota il y a quelques mds d'années en soupe primaire devenue à  notre
époque*populaire* Merci de votre attention.


carine 25/08/2009 17:15

Il ne faut pas tomber - à l'instar des russes - dans la thèse du complot des Etats occidentaux contre le peuple. Meme si les infos sont confondantes, j'aime bien avoir des sources pour juger :Le traitement fait par les autres pays concernant la grippe A est-il décrit, quantifié, comparé qqpart ?Ceci dit, il y a peu de chances effectivement pour que ma famille et moi nous vaccinions. Homéopathie et alimentation saine seront nos moyens de prévention.

mathilde 13/08/2009 14:28

Alors voilà pourquoi notre chère ministre n'avait pas de commentaires à faire sur le fait que la France a acheté 94 millions de vaccins pour, allez, 60 millions de Français...C'est invraisemblable!!!